• 04.27.02.44.74
  • orpik.musique@gmail.com

GERRY MADANI

GERRY MADANI


         

Gerry Madani, de son vrai nom Gérard M’Bayo, est né en 1981 à Kinshasa, en République Démocratique du Congo.
Il a 2 ans lorsqu’il quitte sa terre natale pour l’Italie, où son père était boxeur professionnel. Trois ans plus tard, ils
posent leurs valises en France, à Vaulx-en-Velin plus précisément, ville située ne banlieue Lyonnaise, qui le verra
grandir et faire ses premières armes dans la musique.

Très tôt, poussé par sa mère, il intègre une chorale locale où il apprendra le chant ainsi que le piano. A l’âge de 9
ans, il se retrouve en internat, après le décès de sa mère, avec ses frères et sœurs.

C’est là qu’il découvre réellement
l’univers du rap. Rapidement il se passionne pour celui-ci. Il rentre à Vaulx-en-Velin en 1995 et ses premiers textes voient le
jour, accompagné de son cousin Nars Bakiss. Petit à petit la vie de quartier le rattrape et l’éloigne de sa future
vocation.

C’est pourtant durant cette période qu’il se fait remarquer par David Adelon, membre du groupe Color,
un des pionniers du rap Lyonnais. S’en suivent alors de nombreuses scènes, grâce auxquelles Gerry acquiert
expérience et notoriété ainsi que de nombreuses rencontres, notamment avec le groupe IAM, NTM, Carré Rouge…

Devant faire face à un réel besoin économique, il choisit de mettre de côté la musique et consacre désormais son
temps à des activités aussi lucratives qu’illégales.

Quelques mois plus tard, la justice le rattrape et il se retrouve
emprisonné et purge une peine de 5 ans.

C’est durant cette période que David Adelon monte, avec sa sœur
Caroline Davy, le label B-23 Productions et fournit des instrumentales à Gerry pendant son incarcération.

Il retrouve la liberté en 2007 et signe dans la foulée chez B-23 Productions. Il y restera durant 2 ans et sortira un
street album regroupant toute la scène lyonnaise (Cassus Belli, Meuss-Lee, GM Gary Prod…).

C’est d’ailleurs une de
ses marques de fabrique, très attaché à sa ville, il aime mettre en avant les rappeurs locaux dans ses projets.
Durant son enregistrement, il perdra quatre amis dans un accident de la route, puis B-23 finira par fermer ses
portes en 2009. Marqué par ces événements, Gerry se focalise sur des choses plus essentielles, comme sa vie de
famille et le travail.

En 2011, son ami et cousin Baki RS le relancera dans la musique et lui propose de monter un collectif, nommé
Olympic , en référence à son street album (il y nommait Lyon « Olympique » en référence aux performances de
l’Olympique Lyonnais. Ils commencent alors à collaborer et enregistrent plusieurs morceaux et clips (notamment
« Villeurbanne, Vaulx » qui compte plus de 700 000 vues à l’heure actuelle) qui leur permettent d’être reconnus
sur la scène locale et de se faire entendre à l’échelle nationale. Ils feront aussi de nombreuses premières parties,
notamment pour Booba, La Fouine, Seyfu…
Fin 2012, ils décident de monter leur propre label, « Olympic Records », ainsi qu’un studio d’enregistrement
« Jeunesses & Musiques » dans le 9 ème.

C’est dans ce dernier que Gerry enregistre ses premiers morceaux destinés à
la sortie de son album, dont le titre « Elles » diffusé sur les ondes des radios lyonnaises. Actuellement, il a sorti son
premier EP nommé « Coup d’envoi ».

 Suivez Gerry Madani sur